Les gestes éco-citoyens

Réduire ses déchets peut être très simple. Une dizaine de familles lot-et-garonnaises se prêtent au jeu et vont tester quelques gestes simples pendant 3 mois pour voir l’impact que cela aura sur leurs poubelles.


gestes-eco-citoyens-2-valorizon


L’objectif est d’adopter au moins 3 gestes sur les 11 gestes proposés :


  • Eviter le papier des publicités : autocollant Stop pub
  • Eviter de jeter les déchets organiques : Compostage, lombricompostage ou poules
  • Eviter les sacs plastiques : Cabas réutilisables
  • Eviter les bouteilles plastique : boire l’eau du robinet
  • Eviter le suremballage : achat de produits en vrac et en grand format
  • Eviter le gaspillage alimentaire : 5 gestes anti gaspi
  • Privilégier les produits réutilisables : couches lavables, écorecharges, …
  • Donner et réparer plutôt que jeter
  • Attention aux produits dangereux : utiliser des piles rechargeables, ampoules basse consommation, produits d’entretien bio, …
  • Limiter les impressions
  • Gestes alternatifs : cadeaux immatériels, faire ses propres yaourts et produits d’entretien, utiliser des noix de lavage pour la lessive, …


Les équipements type composteur, cabas, carafes, … seront offerts aux foyers témoins !


Si vous aussi vous souhaitez participer à l’expérience « foyer témoin », contactez le service prévention au : 05.53.79.86.25

Réponse : 1,5 tonne en moyenne !


Dans ces poubelles on retrouve plus de 30 % de déchets putrescibles c.-à-d. d’épluchures de légumes ou de restes alimentaires qui pourraient être compostés et plus de 30 % d’emballages (carton, verre, métaux) qui pourraient être recyclés.

gestes-eco-citoyens-q1-valorizon


Réponse : les os de poulet car les os ne se décomposent pas. Pour les restes de viande, il vaut mieux éviter de les mettre pour du compostage individuel car cela risque de générer de mauvaises odeurs et attirer des nuisibles.


Les agrumes et le pain peuvent se composter, il faut par contre ne pas en mettre en trop grande quantité. La peau des agrumes étant épaisse, elle met plus de temps à se composter et le pain en moisissant ralentit le processus de compostage.

Réponse : Oui, les prix des couches lavables ayant considérablement baissé ces dernières années, les utiliser vous permettra de faires des économies considérables !


Pour un enfant entre 0 et 2,5 ans, vous utiliserez environ 4 000 couches jetables contre environ 30 couches lavables.


Coût des couches jetables : 750 à 2 000 €


Coût des couches lavables : 490 à 740 € (lavage compris)


De plus, vous pouvez réutiliser les couches lavables si vous avez un deuxième enfant ou les revendre.

Réponse : 35 kg


Les personnes qui ne souhaitent pas recevoir de publicité, peuvent coller un stop pub sur leur boîte aux lettres !


Stop pub à télécharger

Réponse : Selon une autre étude récente*, les Français jetteraient en moyenne 20 kilos de nourriture chaque année : 7 kilos de produits emballés, et 13 kilos de fruits et légumes abimés, de restes de table, et de produits non consommés.

* Etude de France Nature Environnement et chiffres Ademe, avril 2011


Pour éviter ce gaspillage, des solutions simples existent :

  • Préparer une liste de course pour éviter d’être tenté et acheter de trop grandes quantités ;
  • Bien comprendre les dates de péremption ;
  • Veiller au bon mode de conservation des aliments ;
  • Cuisiner au plus proche des besoins ;
  • Accommoder les restes des repas ;

 

Plus d’informations sur le site : http://alimentation.gouv.fr/gaspillage-alimentaire-campagne

Les seuls emballages plastiques que l’on peut recycler en Lot-et-Garonne sont les bouteilles plastiques avec un bouchon (à visser ou pousse pousse).


Les pots de yaourt ou autres (crème, beurre, …) et les boîtes en plastique ne se recyclent pas, vous devez les jeter dans votre poubelle. 

logo-recyclage-valorizon

A – Que l’emballage est recyclable


B – Que c’est un emballage recyclé


C – Aucun des deux


Réponse : C, aucun des deux, contrairement aux idées reçues.
Ce signe signifie que l’entreprise verse une contribution à l’éco-organisme Eco-emballages qui est en charge de soutenir financièrement les acteurs du dispositif de collecte, de tri et de recyclage.

FAQ