La prévention – PLPD

  • Acheter des produits en vrac ou à la coupe plutôt que des produits trop bien emballés ;
  • Utiliser ses déchets organiques pour faire son propre compost ;
  • Donner ses vieux vêtements au lieu de les jeter ;
  • Eviter de jeter des objets, des meubles ou des équipements qui pourraient peut-être encore servir à d’autres …


Tous ces gestes et comportements qui permettent de produire moins de déchets relèvent d’une démarche de prévention.


Selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie), en multipliant et en systématisant les gestes de prévention, on pourrait ainsi réduire les quantités de déchets produits de 150 kg par an et par habitant.

Est-il besoin de longs discours pour ce qui, au fond, relève d’une simple question de bon sens. En effet, la prévention des déchets représente désormais une nécessité autant qu’une évidence. Moins de déchets produits, c’est moins d’énergie consommée et moins de gaz à effet de serre rejetés pour les transporter, les traiter et les éliminer. C’est aussi moins de matières premières et de ressources naturelles gaspillées. Enfin, moins de déchets produits, c’est aussi moins de déchets éliminés en enfouissement ou en incinération, à des coûts qui sont loin d’être négligeables.


La prévention contribue ainsi à la maitrise des coûts de gestion des déchets.

Faire avancer la prévention sur le département


Plusieurs initiatives ont d’ores et déjà été engagées par ValOrizon Lot-et-Garonne et portées sur le territoire par des collectivités, des acteurs associatifs et des entreprises partenaires.
Diffusion de composteurs domestiques, distribution de « STOP PUB », adoption de poules pondeuses, actions d’informations et de sensibilisation, animations pédagogiques en milieu scolaire… !

Toutes ces actions doivent aujourd’hui être soutenues, renforcées, mises en valeur et étendues. Car on ne change pas du jour au lendemain des réflexes et des comportements profondément ancrés dans les habitudes de consommation.

Il faut amplifier les efforts déjà menés et engager une dynamique collective, pour susciter et accompagner l’évolution des comportements. Il faut ainsi créer les conditions pour que chacun intègre progressivement ces nouveaux réflexes qui permettront de diminuer nos déchets.

Tel est le sens de la démarche engagée par ValOrizon, qui privilégie la concertation et la mobilisation des acteurs territoriaux pour que la prévention des déchets avance sur le département.

Chacun doit agir à son niveau. Mais chacun doit aussi se sentir soutenu et porté par un projet collectif, élaboré en commun par ceux qui vivent sur le territoire et en connaissent les particularités.


Engagé en juin 2012, le programme de prévention des déchets a tout d’abord fait l’objet d’un diagnostic du territoire prenant en compte l’ensemble des Lot-et-Garonnais (population, associations, organismes, collectivités adhérentes, …).


La seconde phase a consisté en une concertation avec les acteurs au travers de 5 ateliers thématiques autour de la gestion et de la production de déchets. A la suite de cette concertation, un programme a pu être élaboré autour de quinze actions cadres déclinées en autant de sous actions. 


avancee-programme-valorizon


Actuellement en année 4, de nombreuses actions ont été mises en place :


Téléchargez le bilan des 3 premières années du programme de prévention